Se déplacer

Le vélo est à la mode

Pendant l’Occupation, les voitures sont réquisitionnées par les Allemands. Seules certaines professions ont le droit de conserver leurs véhicules : les livreurs, les médecins, les policiers en font partie. Mais rapidement, il est très difficile de trouver de l’essence. Le vélo devient un moyen de transport incontournable et un bien très précieux souvent volé. En 1942, la France compte près 10 millions de bicyclettes pour 40 millions de Français et au marché noir, les vélos se vendent très chers.

Les vélos-taxis

On dit que c’est l’âge d’or de la « petite reine ». Les vélos-taxis se multiplient dans les villes et le prix de la course est établi en fonction du poids du client. Plus le client est lourd, plus il paie cher ! Dès1941, il devient impossible d’acheter des pneus car il y a pénurie. Les Français utilisent alors le système D pour réparer les roues crevées. Les bricoleurs collent ensemble des morceaux de tuyaux ou de joints de robinets, et ils utilisent du liège pour réparer les crevaisons.

Voyager en train

Durant la Seconde Guerre mondiale, les trains sont surchargés. Les voyageurs ne savent jamais s’ils vont arriver à l’heure. Les contrôles d’identité se multiplient ce qui ralentit le départ des trains. A partir de 1942, les bombardements alliés détruisent des gares et des lignes de chemin de fer, ce qui fragilise encore le transport ferroviaire.

La ligne de démarcation

La ligne de démarcation, qui sépare la zone occupée et la zone libre, est très contrôlée par les Allemands. C’est une véritable frontière intérieure qui empêche la libre circulation du courrier, des marchandises et des personnes. Il est impossible de la franchir sans un ausweis, un laissez-passer qui est accordé par l’administration allemande, mais seulement à certaines conditions : pour aller travailler ou pour des raisons familiales comme une naissance, un mariage ou un décès…. Le 11 novembre 1942, l’armée allemande envahit la zone Sud et la ligne de démarcation disparaît en mars 1943. La France est alors entièrement occupée par l’armée allemande.

Activités pédagogiques

Score : 0

 

Pourquoi les Français circulent-ils de plus en plus en vélo ?

Le vélo est si populaire que les Français lui donnent un surnom. Comment l'appellent-ils ?

On ne trouve plus de pneus à acheter. Les Français ont eu une idée...

Comme il devient aussi difficile de trouver un taxi, les Français utilisent :

En 1942, on compte plusieurs millions de vélos en France.

Score : 0

Imagine le voyage de Suzon en 1941 pour rendre visite à une tante qui habite Cahors. Elle doit passer la ligne de démarcation. Dessine une planche de BD pour illustrer son voyage. Il faut que tu inventes un ou deux personnages, un décor et des dialogues que tu écriras dans des bulles…